Historique

 

Accueil 
Historique 
Location 
Réservations 
Tourisme 
Contact 

Home>Historique

 

Histoire de Saint-Louis

 

 

 

 

 

Située sur la rive droite de la rivière Saint-Etienne, cette agglomération s'est constituée, au début du XVIIIe siècle, sous l'impulsion de Desforges-Boucher chargé de développer la culture du café Moka.

La paroisse de Saint-Louis a été créée en 1726. L'histoire de Saint-Louis est indissociable de celle du QUARTIER SAINT-ETIENNE (de l'Etang-Salé à Saint-Pierre) correspondant à la poussée de la colonisation vers le Sud à partir de 1720.

Située au sud-ouest de l'île, Saint-Louis occupe 9 980 hectares. Elle a pour voisine les communes de l'Entre-deux, de Saint-Pierre et de l'Etang-Salé. Elle est le passage obligée pour se rendre dans le cirque de Cilaos. Au recensement de 1990, Saint-Louis comptait 37 420 habitants dont 15 750 (soit 42% de la population communale totale) dans l'agglomération de la RIVIERE SAINT-LOUIS.

Plusieurs écarts existent dans la commune : LES MAKES, LES CANAUX, LE TAPAGE, LE PETIT SERRE, L'ILET FURCY, PIECE JEANNE, PIECE LOUISE, GOL-LES-HAUTS, LE RUISSEAU, LE OUAKI, LE BOIS DE NEFLES COCO, BELLEVUE, LE GOL, ROCHES MAIGRES, PLATEAU GOYAVES, L'ETANG.

Du point de vue économique, Saint-Louis est la commune où est implantée l'une des deux dernières usines à sucre de l'île. Connue pour ne jamais baisser les bras devant l'adversité et les difficultés de la vie, la population de Saint-Louis a souvent été à l'avant garde des luttes ouvrières et agricoles ainsi que des combats pour le respect de la démocratie.

Au cours de ces batailles, des Saint-Louisiens ont perdu la vie, perpétuant ainsi la tradition de résistance commencée au temps, honteux pour l'Humanité, de l'esclavage. Saint-Louis est d'ailleurs l'une des rares communes de l'île où soit localisé un CIMETIERE DES ESCLAVES. Cette tradition de résistance est toujours allée de pair avec celle d'hospitalité et elles se perpétuent encore aujourd'hui.

source ilereunion.com

 

 

 

[Accueil][Historique][Location][Réservations][Tourisme][Contact]

size=2 width=750 style='width:562.5pt' align=center>

Copyright (c) 2004 Mon site case péi. Tous droits réservés.

Webmaster : fhp974@yahoo.fr

 

Aménagements

 

Historique

 

Accueil 
Historique 
Location 
Réservations 
Tourisme 
Contact 

Home>Historique

 

Histoire de Saint-Louis

 

 

 

 

 

Située sur la rive droite de la rivière Saint-Etienne, cette agglomération s'est constituée, au début du XVIIIe siècle, sous l'impulsion de Desforges-Boucher chargé de développer la culture du café Moka.

La paroisse de Saint-Louis a été créée en 1726. L'histoire de Saint-Louis est indissociable de celle du QUARTIER SAINT-ETIENNE (de l'Etang-Salé à Saint-Pierre) correspondant à la poussée de la colonisation vers le Sud à partir de 1720.

Située au sud-ouest de l'île, Saint-Louis occupe 9 980 hectares. Elle a pour voisine les communes de l'Entre-deux, de Saint-Pierre et de l'Etang-Salé. Elle est le passage obligée pour se rendre dans le cirque de Cilaos. Au recensement de 1990, Saint-Louis comptait 37 420 habitants dont 15 750 (soit 42% de la population communale totale) dans l'agglomération de la RIVIERE SAINT-LOUIS.

Plusieurs écarts existent dans la commune : LES MAKES, LES CANAUX, LE TAPAGE, LE PETIT SERRE, L'ILET FURCY, PIECE JEANNE, PIECE LOUISE, GOL-LES-HAUTS, LE RUISSEAU, LE OUAKI, LE BOIS DE NEFLES COCO, BELLEVUE, LE GOL, ROCHES MAIGRES, PLATEAU GOYAVES, L'ETANG.

Du point de vue économique, Saint-Louis est la commune où est implantée l'une des deux dernières usines à sucre de l'île. Connue pour ne jamais baisser les bras devant l'adversité et les difficultés de la vie, la population de Saint-Louis a souvent été à l'avant garde des luttes ouvrières et agricoles ainsi que des combats pour le respect de la démocratie.

Au cours de ces batailles, des Saint-Louisiens ont perdu la vie, perpétuant ainsi la tradition de résistance commencée au temps, honteux pour l'Humanité, de l'esclavage. Saint-Louis est d'ailleurs l'une des rares communes de l'île où soit localisé un CIMETIERE DES ESCLAVES. Cette tradition de résistance est toujours allée de pair avec celle d'hospitalité et elles se perpétuent encore aujourd'hui.

source ilereunion.com

 

 

 

[Accueil][Historique][Location][Réservations][Tourisme][Contact]

size=2 width=750 style='width:562.5pt' align=center>

Copyright (c) 2004 Mon site case péi. Tous droits réservés.

Webmaster : fhp974@yahoo.fr